PRIX du DIVORCE par CONSENTEMENT MUTUEL

Nous avons vu pourquoi il est utile de faire appel à un spécialiste (avocat ou notaire) pour la rédaction de votre demande de divorce par consentement mutuel. « Divorcer sans avocat » n’est pas conseillé.

Nous avons vu aussi pourquoi le prix du divorce par consentement mutuel est avantageux. Le déroulement de la procédure étant en effet connu « à l’avance » (et ne présentant donc aucune surprise particulière), un montant fixe sera le plus souvent appliqué par l’avocat consulté.

D’autre part, dans la mesure où il n’y a aucun conflit d’intérêts (puisque par définition, les deux époux sont d’accord sur tout), il n’est pas nécessaire que chacun des époux prenne « son » avocat. Un seul avocat suffit pour le couple, ce qui permet de réduire considérablement le coût du divorce.

Notre Cabinet d’Avocats propose un prix avantageux, adapté à la procédure de divorce par consentement mutuel :

550 € par couple (soit 275 € par personne)

A ce montant (qui correspond aux honoraires de l’avocat), il convient d’ajouter les frais de dépôt du dossier au Tribunal de Première Instance : 100 € par dossier (soit 50 € par personne)*. Ces frais sont à payer séparément (au moment du dépôt au greffe).

Il n’y a pas d’autres frais supplémentaires.

Le prix du divorce par consentement mutuel est donc connu à l’avance et vous savez exactement à quoi vous attendre avant même d’introduire la demande de divorce.


Remarque concernant le prix des autres procédures de divorce :

Il n’est pas possible de prévoir le prix total exact d’un divorce pour désunion irrémédiable. Les prestations qui devront être accomplies dépendront en effet de nombreux facteurs qui sont encore inconnus au moment de l’ouverture du dossier (attitude de la partie adverse, nombre d’audiences …). Merci dès lors de nous consulter pour le prix des autres procédures.


* le montant des frais de dépôt de la requête a été modifié récemment : il a été augmenté à 100 € depuis juin 2015 (anciennement 60 €)

(Mise à jour : septembre 2016 / Prix du divorce par consentement mutuel)